Mercredi couture : la jupe Maeva

On continue sur les projets couture d’automne avec aujourd’hui la jupe Maeva de Wear Lemonade ! Maeva, c’est une jupe taille haute, longueur midi, avec deux poches, un zip invisible, une ceinture en partie élastiquée (oui, tout ça !), et pour ce qui est de son envergure, elle est plus volumineuse qu’une jupe cercle.
*
Pour la petite histoire, après la robe Daria, la Team Citron ne savait pas quel patron proposer pour sa collection Bons Baisers de Lemon Bay, et elle a donc proposé un sondage, pour choisir entre cette jupe, une veste et un pantalon. Pour ma part, j’avais voté pour Maeva, parce que d’une, elle est superbe, et que de deux, le modèle de la veste me plaisait moins, et pour ce qui est du pantalon, dont les chevilles sont à croquer, je me suis dit qu’il est un peu trop moulant pour que ça rende bien sur moi, malheureusement. En somme, je suis ravie du résultat de ce sondage !
*
La réalisation :
*
Pour ma Maeva, j’ai opté pour une viscose trouvée aux Coupons de St Pierre, une version « automne » de mon mythique tissu de l’amour, puisqu’il s’agit du même dans des tons fauves-orangés. Je me suis dit que le tombé du tissu, très fluide, serait sûrement très chouette, et je ne me suis point trompée !
*
Les difficultés : 
*
Alors, je ne vais pas vous le cacher, mais cette Maeva n’est pas vraiment un petit projet gentillet à faire en papotant. Si cela reste un projet pas trop long (à l’inverse d’une robe), il y a certaines étapes un peu délicates qui requièrent une attention soutenue.
*
La pose du zip : Oooh le joli moment que voilà ! Poser un zip invisible (bim) sur la couture côté avec la poche derrière (rebim), voilà qui offre du challenge, comme on dit. Pour le zip en lui-même, un peu de concentration, et on arrive à bien le poser. Le tout est de piquer au plus près des dents du zip, mais si vous avez peur/du mal, je vous conseille de bâtir votre couture, c’est-à-dire d’épingler, puis de coudre à la main à la grosse votre zip pour qu’il soit bien maintenu avant de passer sous le pied presseur.
*
La subtilité de ce zip est qu’il est à cheval sur les poches. On commence par monter seulement 3 des 4 fonds de poches, puis on décale le quatrième qui sera cousu au zip. Et là, ça se complique. Dans la vidéo, Lisa crante légèrement le fond de poche déjà cousu, mais je vous conseille de faire très attention à ne pas trop cranter, au risque d’avoir une jolie reprise à main à faire ensuite (ce que j’ai du faire, comme vous l’aurez vite compris). Je vous conseille également de vérifier la longueur de votre zip et la longueur de la partie à coudre avec celui-ci : en effet, pour des raisons de couleurs, j’ai acheté un zip de 40 cm, mais en préparant ma couture, j’ai lu qu’il en fallait un de 25 cm. J’ai donc recoupé mon zip à la bonne taille, pour m’avancer, sauf qu’en arrivant à l’étape du zip, je me suis aperçue que le zip n’allait pas jusqu’à la fin du fond de poche, il me manquait une dizaine de centimètres…
*
La ceinture : Tout d’abord, je pense que si vous avez un tissu qui se plie correctement, cette étape sera un peu moins fastidieuse qu’avec une viscose fluide. En effet, la ceinture consiste en deux parties (le dos et le devant), qu’il va falloir pré plier au fer, pour ensuite prendre la jupe en sandwich. Ce n’est pas une étape insurmontable, mais la ceinture étant assez fine, elle requiert plus d’attention que dans certains autres modèles, je trouve, sans parler du fait qu’il faut en parallèle froncer légèrement les empiècements de la jupe. La partie dos est élastiquée, mais si vous avez déjà croisé cette technique quelque part, ça passe, et autrement, croyez-moi ce n’est pas la pire ! Ici point de valeurs de couture qui bloque l’élastique, donc tout baigne.
*
L’ourlet : Ah, l’ourlet de Maeva… Si la récente lubie de Wear Lemonade pour la débauche de tissu a un rendu incomparable sur les vêtements finis, elle a l’inconvénient de vous faire passer des moments un peu pénibles au niveau des ourlets. Comme pour la robe Daria, je ne saurais trop vous conseiller de vous y prendre à l’avance ! J’ai opté pour un zigzag sur le bord franc puis un repli à 1 cm pour ma part, j’ai donc zigzagué d’abord la première partie de la jupe (le milieu devant et les deux empiècements), puis la seconde partie (milieu dos et empiècements) avant d’assembler ces deux parties, pour ce que ce soit moins long. Etant donné le caractère de ma viscose, je n’ai pas préformé l’ourlet au fer, mais ai patiemment épinglé mon centimètre sur tout le long, et l’ai passé à la machine. Armez-vous bien de patience pour cette étape et bichonnez votre machine parce que ça met bien 5-10 minutes à faire toute la circonférence de la jupe ! Promis ça en vaut la peine, même si en général, quand on en est à l’ourlet, on a mal au dos, les yeux qui piquent, et l’heure est clairement indécente… (vous voyez parfaitement de quoi je parle !)
*
Le résultat :
*
Mais quelle beauté ! Je peux vous assurer que lorsque vous essayez votre Maeva, vous oubliez tout de suite les difficultés et le temps passé sur cet ourlet. La longueur est parfaite, la ceinture est très bien pensée (l’élastique permet de resserrer la taille si besoin, ou au contraire de laisser passer un pull), et cette envergure de tissu donne à cette jupe un tombé clairement incomparable. A chaque pas, le tissu bouge avec une élégance dingue, et en viscose, cette jupe est légère comme tout ! J’en suis officiellement folle !
*
*
bty
*
*
Je ne vous cacherai pas qu’avant même de la coudre, j’avais déjà la suivante en tête, que je compte réaliser dans un joli lin (dont vous pouvez voir la photo dans cet article), et pour tout vous dire, je rêve de retrouver la version violette de mon tissu de l’amour pour m’en refaire une… Je pense qu’avec un tissu un peu lourd comme du lin ou du tartan, la jupe gardera son effet ballerine et saura porter chaud les jours froids !
*
*
bty
*
*
Bref, si vous aimez les jupes, il vous faut absolument cette Maeva !
*
Et vous, aimez-vous coudre des jupes ? 
Cette Maeva vous tente-t-elle ? 
*
*
bty
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :