Mes envies pour 2017

Bonjour les souris, et bonne année ! Je ne suis pas très douée pour les voeux, mais je vous souhaite à toutes et à tous une belle et heureuse année, avec beaucoup d’amour et de bienveillance (surtout envers vous-même, car on l’oublie trop souvent).

Initialement, cet article aurait dû s’appeler « 2016 : l’heure du bilan« , et puis, mes petites angoisses du 31 décembre m’ayant rattrapées, je me dis que je vais plutôt vous parler de mes envies pour 2017, car je préfère être dans le présent et l’avenir que trop regarder en arrière.

Disons simplement pour résumer 2016 que dans la liste de mes envies (et des choses à faire), il y avait passer mon permis de conduire (c’est fait !), me faire retirer mes dents de sagesse (c’est fait aussi !) et trouver du travail (je travaille dessus). J’ai continué mon travail sur moi pour devenir une meilleure personne et me sentir mieux, mais il me reste encore du chemin à parcourir. Cela dit, rien qu’en regardant brièvement en arrière, je vois certains caps importants de passés, ça me rend un peu plus confiante.

L’ambiance générale en ce début d’année est de définir non pas des résolutions (ouuuuuh le vilain mot qui sent l’échec), mais des envies, ce qu’on aimerait faire un peu plus, ce qu’on voudrait découvrir, etc. Exit les longues listes, les ambitions trop hautes qui donnent le vertige et nous obligent à nous cramponner au sol… Cette année, j’ai envie de légèreté et de bienveillance avant tout :

  • Faire du sport & prendre soin de moi un peu : Cette année j’ai envie de prendre soin de moi. Méditer quand j’en ai besoin, faire du yoga quand j’en ai besoin, lire les pieds sur mon bureau et un masque visage quand j’en ai besoin… Bref, ne pas me torturer outre mesure à me mettre trop de pression pour « faire plus ceci » et « plus cela » : aller vers nos envies, c’est aller vers nos besoins. Mon corps saura me guider 😉
  • Apprendre & créerbeaucoup : En 2016, j’ai appris à coudre, mais j’ai un peu délaissé au fil de l’année la broderie, le canevas, les nouvelles choses, le dessin, l’aquarelle, les pastels, la peinture… Pour cette nouvelle année, j’ai envie de dessiner quand ça me prendra, et une fois encore, de m’écouter, et il en est de même pour me cultiver, avec un livre, un documentaire… Apprendre et créer sont deux activités merveilleuses aux ressources absolument inépuisables, alors pourquoi s’en priver ?
  • Rire & aimer – passionnément : Sans même m’en rendre compte, en fin d’année j’ai commencé à rire. Rire vraiment, avec éclat. D’aucuns diront que cela manque d’élégance, mais il n’y a rien de plus beau que de voir quelqu’un rire avec le coeur, et avec sincérité. J’ai envie d’entendre ce rire tous les jours ! Tout aussi contagieux que le rire, l’amour… J’ai envie d’aimer, cette année. Ceux qui le méritent, les plus proches. Aimer et rire sans réserve, simplement. 
  • Vivreà la folie : Enfin, il est grand temps de vivre. J’ai appris à m’aimer, et la vie me semble bien plus belle, et plus facile. J’ai envie de danser, chanter, rire, partager des sourires avec les yeux qui pétillent, savourer l’hiver, le printemps, et l’été… J’ai envie de retrouver une belle simplicité, et de me diriger, comme un papillon, vers l’essentiel.


Je finirai cet article par une citation qui sera bien plus belle que ce que je pourrais écrire. Un grand merci à ceux qui me lisent,

Florianne

Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.

Jacques Brel.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :