5 comportements qui témoignent d’un état de stress avancé

Il y a des matins où on se lève chafoin, ronchonchon, où l’on se sent mal à l’aise, le cul entre deux chaises (communément appelé le phénomène du maillot de bain qui vous rentre dans les fesses). Ceci dit, l’agacement et les états coléreux ne sont pas forcément les symptômes du stress, en revanche, voici 5 comportements que l’on adopte parfois dans notre vie (souvent pour certains) et qui sont de véritables alertes :

1. Vous commencez à chanter spontanément des chants de Noël (quand ce n’est pourtant pas la saison) : personnellement, je sais que quand « Les anges dans nos campagnes » débarquent, c’est que le stress commence à monter…

2. Vous avez soudainement une très grande motivation pour faire les choses les plus chiantes de la terre, comme par exemple nettoyer les murs de votre cuisine, faire d’une traite toutes les tâches inlassablement reportées de votre TO DO… Et alors, je ne veux pas vous faire peur, mais si vous en êtes arrivé(e)s au point de trier vos papiers administratifs, là, c’est que ça va vraiment mal, le burn out n’est pas loin.

3. Vous commencez à manger tout ce qui passe : fruits, bonbons, charcuterie, fromage, vous avez carrément une belle crise de boulimie. Ma diététicienne m’a expliqué que les envies alimentaires sont divisées en trois grands groupes : celles qui concernent l’énergie (besoin rapide d’énergie), les besoins particuliers (envie de laitage, de fruits – donc de vitamines et de minéraux, etc), et la jolie famille des envies émotionnelles, bref toute la nourriture qui « compense » et réconforte. En général, quand on tape dans le gras et le sucré, c’est pour une bonne raison…

4. Vous avez soudain une grande envie de changement : revoir toute votre bibliothèque, vider tout par terre dans votre chambre ou logement pour tout trier et re-ranger (n’en déplaise à Marie Kondo), aller courir sous la pluie, passer la porte du premier coiffeur qui vient et demander une coupe pixie (ou pire « lachez-vous« ). Bon, honnêtement, je suis du genre à céder aux premières pulsions, mais si vous en êtes au coup du coiffeur, demandez-vous réellement si vous avez envie de changer de tête, car c’est bien connu, il vaut mieux éviter de prendre des décisions importantes quand on est triste/stressé(e)/qu’on sort d’une anesthésie (du genre tout plaquer pour élever des chèvres dans un PVD)

5. Vous avez la carte bleue qui vous démange. Il paraît que les femmes ont besoin de faire du shopping pour juguler leur stress, mais je pense clairement que si on est un bonhomme on peut tout autant se lâcher à Micromania (histoire de rester dans le cliché bien lourd, 1 partout, balle au centre). C’est connu, les internets ont largement augmenté notre tendance à faire du lèche-vitrine, qu’importe le site de vente d’ailleurs (le pire étant Amazon, où en 10 minutes vous avez des petites cuillères, 3 robes, une perceuse et une HI-FI de fou dans votre panier). Si vous commencez à craquer pour la jolie robe là en publicité sur Facebook, sur le petit collier de la blogueuse Machin, sur une lampe absolument indispensable ou pour n’importe quel truc plus ou moins tendance et plutôt moins que plus utile, ne cherchez plus, le stress est là.

Bon, c’est bien beau de se savoir stressé(e), mais je fais quoi moi, avec ma carte bleue dans une main et une tartine de rillettes dans l’autre ?

RESPIREZ. Arrêtez-vous 5 minutes, si besoin sortez prendre l’air (en marchant !), inspirez profondément par le nez et expirez doucement par la bouche. Posez-vous et tâcher d’analyser la situation : pourquoi, par quoi êtes-vous stressé ? Votre pronostique vital est-il en danger ? Vos peurs, vos angoisses, vos appréhensions sont-elles justifiées ? Bref, relativisez un peu. Promis, tout va bien se passer. (mais finissez votre tartine de rillettes, juste au cas où).

gml6-robes-d-exception-02-143_1__5

(Ici la fameuse robe NafNaf de l’ultime convoitise, mais promis, je tiendrai bon !)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :