18907019

En 2008  sortait un film qui m’a véritablement marqué et fichu des étoiles plein les yeux : Pénélope. Non, pas la Pénélope d’Ulysse, ni celle de Pénélope Bagieu, mais la Pénélope peut-être passée inaperçue (un comble pour elle…) de Mark Palansky, interprétée par la sublime Christina Ricci (la délicieuse Wednesday Addams de mon enfance), avec entre autres, le  beau James McAvoy (le tout frais Professeur Xavier des X-mens… et aussi le faune trop kiki des Mondes de Narnia. Bon, je m’égare) et aussi Peter Dincklage (a.k.a Tyrion Lannister, la cicatrice, l’arbalète, les dettes, toussa).

Ce film est un adorable conte avec plein de couleurs, une jolie leçon sur la confiance en soi et la nécessité de s’aimer comme on est. Bon, d’ici, ça sent un peu la grenadine et la niaiserie mais que nenni.

Une sorcière a jeté un sort sur la noble famille Wilhern, pas sur toute la famille, mais sur la première fille qui naît dans cette famille, Pénélope, qui pour échapper au sort, devra se faire aimer par quelqu’un de son rang.

Malgré son physique ingrat, Pénélope est une fille romantique, comique et courageuse. Elle décide de fuir loin de sa famille pour affronter le Monde. Peu à peu, elle découvrira qu’il faut ignorer le mauvais sort et s’accepter telle qu’elle est.

Cet article n’ayant pas pour but de vous parler d’un de mes films préférés mais de couture, j’y viens. La fameuse famille Wilhern, honteuse de voir sur leur fille la faute de son aïeul (on parle tout de même d’un nez – d’un groin, en fait – et d’oreilles de cochon) , la gardent « en sécurité » à l’intérieur de la belle bâtisse, à l’abri des regards et des paparazzis (coucou Tyrion).

Pénélope, ainsi privée de tout contact, s’est de fait créé tout un univers. Tout en elle est un hymne à la créativité, avec son immense chambre qui fait penser à un bois, avec du vert, du rouge, des arbres, une balançoire… Et ses vêtements.

Penelope_2

Dans une interview de l’équipe de tournage, j’ai lu que les tenues de Pénélope ont été créés de façon à ce qu’elles aient l’air d’avoir été confectionnées par elle-même, avec des rubans, des boutons… Des vêtements uniques pour une fille hors du commun. Son look m’a tout de suite sauté aux yeux. Son grand manteau bien cintré violet gansé de rouge avec une longue rangée de boutons multicolores, les collants verts, violets, les chaussures à talons aux couleurs folles aussi…

Un look tout en joliesse, légèreté et originalité. (oui et en plus elle aime l’horticulture.)

03a55c8914cb40b3e39a6f5561c1f9eaCapsule proposé ici, trouvée sur Pinterest, toute en couleur, rubans et papillons 

En sortant de la salle de cinéma, et après plusieurs visionnages de ce film, je me suis dit : c’est ça que je veux ! C’est moi, ça ! 

2f86504dd56c07c91f2dc7dea0ff3ec6Autre proposition, trouvée aussi sur Pinterest

J’ai essayé de trouver un patron pour reproduire l’écharpe nid d’abeille vert et violet, mais le niveau du tricot que j’ai trouvé était bien trop élevé pour moi. Bon. J’avais un manteau rouge, j’ai cousu des boutons supplémentaires sur le devant. Mieux, mais mes talents de couture manuelle étant très limités (hahem), force est de constater que ce n’était vraiment pas l’idéal. Ca faisait toc. Puis je préfère le violet, quand même. Bon.

bd3f2dfef95ecc4ff9e07e6b6ae3203bExemple de tenue toute en violet sur Pinterest

Je ne me suis pourtant pas découragée ! J’ai trouvé d’adorables chaussures à talons que j’ai customisés en remplaçant les lacets par des rubans d’organza parme et rubis. J’ai commencé une petite collection de collants opaques et colorés qui aujourd’hui est devenue assez conséquente : rouge, taupe, violet, fushia, vert, bleu, jaune moutarde… J’ai commencé ma longue quête d’éléments jolis, colorés, originaux, et ai tâché de les associer de façon à ne pas avoir d’étiquettes (steampunk, gothique, pin-up rétro…). Ces catégories sont attrayantes, certes, mais j’ai fini par comprendre que c’était surtout sympa sur les autres (et difficile à assumer au quotidien).

Capsule1

Une petite sélection de mes pièces préférées… 

Depuis ce moment (ces 5 dernières années, si je vise large), j’ai fait mon coming-out chromatique : je le confesse, je suis tombée à corps perdu dans le violet. Chaussures, collants, vestes, pulls, pantalons, hauts, accessoires, tout y est passé, dans toutes les nuances. Rassurez-vous, j’ai également d’autres couleurs (histoire de ne pas provoquer d’indigestions visuelles), et j’apprécie de plus en plus le gris et le rose poudré, mais le ton était donné : si tu croises du violet, je ne suis pas loin. Au début, ma famille était un peu perplexe, mais après de nombreuses années d’errance vestimentaire, ils ont trouvé que c’était particulier, mais que ça m’allait – et me ressemblait, surtout – bien.

Mais la couture alors ? (parce que c’est bien gentil tout ça mais nous on était venu pour ça au départ)

Eh bien comme vous l’aurez compris dans mes précédents articles, la couture offre des possibilités infinies, dans les couleurs, matières, formes… Quand on coud ses propres vêtements, on peut associer des pois avec du velours, mettre des flamants roses sur ses cols de chemise, et pourquoi pas en faire une robe ! On peut associer différentes nuances, différentes textures sur un même projet ; on peut faire ce que l’on veut.

Vetement fait main

Je crois pouvoir dire qu’en ayant découvert la couture, en me rendant compte que je pouvais confectionner de vrais vêtements, qui se tiennent, qui se portent, qui font vrais, je pouvais enfin affirmer qui je suis en portant des vêtements qui me correspondent, et me plaisent, parce qu’au delà de les avoir juste sélectionnés dans un magasin, je les ai choisis, je les ai pensé en choisissant mes modèles, mes tissus, rubans, boutons.

Sur les réseaux sociaux, on croise le tag « Jeportecequejecouds« . C’est la fierté d’exprimer sa créativité, la fierté de porter ce qu’on aime, et ce qui n’appartient qu’à nous. C’est de l’accomplissement personnel, on se sent prêts pour l’impossible, dans nos jolis vêtements faits mains.

Et ça, ça fait un bien fou. 

***

Et vous, comment/où avez-vous trouvé votre look, ou l’inspiration pour le modeler ? 
Avez-vous des indispensables, en couleurs, motifs, ou matières ?
Des pièces dont vous ne vous sépareriez pour rien au monde ?

Connaissez-vous ce film ?

 

Publicités